19. sept., 2015

UNE PHRASE DE K.G.JUNG

Je me souviens de cette phrase de Jung: "Tout ce qui, à l'intérieur, n'a pas été résolu, se transforme, à l'extérieur, en destin".

Elle me paraît marier la Liberté avec l'implacable Nécessité (voir ce dernier terme dans un dictionnaire philosophique). Selon elle, il dépendrait de notre travail sur nous-mêmes et plus précisément sur notre Inconscient (subjectif et collectif) de convertir le destin en liberté; mais au sens strict, le destin n'est convertissable qu'en apparence puisqu'il englobe tout, y compris le sentiment que nous pourrions avoir de le convertir.

Karl Gustav Jung utilise donc à tort, à moins que ce ne soit dans un sens affaibli, le mot "destin" qui, à la lettre, est proprement une image de l'Enfer.

©  THIERRY AYMES